Déclaration conjointe: rejet des allégements fiscaux pour le concessionnaire Porsche


Par Catherine McKenney & Shawn Menard
Jeudi 20 mai, 2021

Saviez-vous que si vous décidez de construire une nouvelle terrasse chez vous cet été ou de finir votre sous-sol cet automne, la valeur imposable de votre propriété augmentera et vous paierez un montant supplémentaire en impôt foncier?  Peut-être diriez-vous que cela est injuste, puisque vous avez employé des charpentiers et d’autres gens de métier pour réaliser les travaux, et donc contribué à créer des emplois, mais c’est ainsi que fonctionnent l’évaluation foncière et l’impôt foncier.  Votre relevé d’imposition foncière augmentera en conséquence.

À moins, bien sûr, que vous ne soyez propriétaire d’un certain concessionnaire Porsche.

Maintenant, pour être juste, Mrak Holdings a présenté une demande de « subvention » (prenant la forme d’un allégement fiscal sur 10 ans) octroyée dans le cadre du Plan d’améliorations communautaires (PAC) du chemin de Montréal qui a été adopté par le Conseil en juin 2019.  Un programme que nous avons appuyé.  Ce que nous n’appuyons pas, cependant, c’est la recommandation du personnel d’approuver cette demande de subvention pour un allégement de l’impôt foncier d’une valeur de 2,9 millions de dollars. 

Le PAC vise à soutenir le réaménagement du chemin de Montréal afin d’«encourager la rénovation urbaine, favoriser le développement des actifs culturels, soutenir les entreprises, notamment les organismes sans but lucratif et culturels, contribuer à rendre la ville attrayante et favorable aux entreprises, et encourager les investissements et le développement. » 

Accorder un allégement fiscal à un concessionnaire Porsche n’était pas le but de ce plan.

Tout d’abord, les concessionnaires automobiles n’ont pas leur place sur les rues principales traditionnelles.  Le concessionnaire en question bénéficie d’une clause de droit acquis et a donc le droit de s’y trouver, mais cette utilisation ne devrait pas être encouragée. 

Il va sans dire aussi que ces 2,9 millions de dollars pourraient être utilisés à bien meilleur escient dans une ville qui a un besoin criant d’investissements dans le logement, dans ses petites entreprises, dans des soutiens sociaux plus solides, dans des centres récréatifs, dans des programmes pour les jeunes, dans plus d’espaces verts, dans le transport en commun abordable.  La liste est longue.  Et oui, on pourrait dire que le refus d’accorder la subvention signifierait que Mrak Holdings pourrait ne pas procéder aux travaux de construction de cette installation, mais cette logique devrait alors s’appliquer à toutes les entreprises et à tous les propriétaires fonciers souhaitant agrandir leur propriété.

Le rapport sur lequel nous voterons au Conseil mercredi soutient qu’un nouveau concessionnaire à deux étages sera un point d’accès qui accueillera des plantations, des bancs et des présentoirs de produits.  Les propriétaires suggèrent que l’installation agira comme un carrefour communautaire. À 2,9 millions de dollars octroyés par la Ville, c’est cher payé pour un banc, des plantations et possiblement une salle communautaire privée.

Le chemin de Montréal est l’une des rues les plus importantes de notre ville.  Il traverse le cœur d’une communauté historiquement diversifiée et très soudée qui a longtemps été défavorisée sur le plan économique.  Le Plan d’améliorations communautaires offre l’occasion de prendre une approche bien réfléchie et démontrer les bénéfices à la communauté. Cette subvention manque le but. De plus, elle sape la confiance des résidents en leur municipalité précisément au moment où il nous faut une vision commune pour une meilleure ville en sortant de cette pandémie.

Le raisonnement économique de ruissellement derrière la proposition d’octroi d’une subvention fiscale de 2,9 millions de dollars à un concessionnaire Porsche ne profitera pas aux résidents de ce quartier ni à la ville en général, et ne stimulera pas non plus l’activité économique dont les petites entreprises ont besoin aujourd’hui.  Nous sommes certains que la plupart des résidents seraient d’accord.  Le Conseil devrait écouter. 

Nous voterons contre la recommandation d’accorder une subvention fiscale au concessionnaire Porsche.  Nous vous invitons à ajouter votre nom en soutien à notre position à l’adresse suivante : fr.catherinemckenney.ca/rejetporsche.

Showing 1 comment

Partager cette page

Racisme Anti-Noir
Galerie de Photos
Événements
Nous joindre

Connectez-vous avec nous

Adresse courriel : [email protected]
Téléphone : 613-580-2424 ext. 17017