Bulletin de Quartier Capitale : Mise à jour hivernale et récapitulation du budget de la Ville

C’est déjà le dernier bulletin de 2023 pour le quartier Capitale! L’année a été bien remplie à l’hôtel de ville, avec en point d’orgue l’approbation du budget de la Ville. Ce fut un plaisir de travailler avec vous et de vous représenter durant une année de plus, et j’espère que vous aurez du temps pour vous détendre et profiter des Fêtes.

Vous entendrez à nouveau parler de nous en 2024. Il reste encore beaucoup de travail à faire!

Horaire des Fêtes

Nos bureaux seront fermés du lundi 25 décembre au lundi 1er janvier. En cas d’urgence pendant cette période, vous pouvez communiquer avec la Ville par courriel à l’adresse [email protected] ou en appelant au 3-1-1. Autrement, nous serons en mesure de vous aider à notre retour le 2 janvier.

Synthèse du budget

Par 20 voix contre 5, le Conseil a approuvé le budget de la Ville pour 2024. Il a notamment approuvé une augmentation de 2,5 % de l’impôt foncier pour la deuxième année consécutive. Ces deux dernières années, ces augmentations ont été inférieures à l’inflation. Si l’on ajoute à cela le manque à gagner résultant de la récente législation imposée par la province (la perte de recettes pour la Ville est estimée à entre 3 % et 3,5 % rien que pour le projet de loi 23), cela a une incidence sur nos besoins en infrastructures, qui augmentent au-delà de l’inflation.

Cette situation pèse sur les budgets de toutes les villes. Les tarifs des transports en commun ont également augmenté, alors que le service n’est pas optimal. Nous avons déjà décrit les dangers de cette approche dans le passé. Nous savons que des économies peuvent être réalisées dans des domaines qui produisent des résultats insuffisants (notamment l’expansion des limites du secteur urbain et le prolongement des routes), tandis que nous pourrions obtenir des améliorations exceptionnelles de la qualité de vie avec des augmentations budgétaires modestes dans d’autres domaines (comme l’amélioration de nos parcs).

Nous avons toutefois pu apporter quelques améliorations au budget global, notamment en augmentant les heures d’ouverture des pataugeoires, de sorte que les pataugeoires de toute la Ville seront ouvertes pendant plus de fins de semaine en juin, et en allouant davantage de salles de bains à chaque quartier de la Ville où le besoin s’en fait sentir. Les familles avec enfants bénéficieront d’un accès plus rapide aux pataugeoires. Le mois de juin a tendance à être plus chaud d’année en année. En effet, le mois de juin 2023 a été le mois de juin le plus chaud jamais enregistré pour notre planète. Un meilleur accès aux toilettes est nécessaire pour que les personnes âgées et les autres populations vulnérables puissent participer plus facilement à la vie publique. Nous bénéficions tous de ce type d’inclusion. L’accès aux toilettes est un besoin commun à nous tous.

La motion que nous avons initialement présentée à la Commission du transport en commun pour geler les tarifs de transports en commun a été présentée encore une fois par d’autres conseillers municipaux, mais elle a malheureusement été rejetée. Il est impératif que nous continuions à lutter contre la combinaison toxique de l’augmentation des tarifs et de la détérioration du service. Ces efforts, conjugués à la pression croissante de l’opinion publique, rendront l’approche du transport en commun politiquement irréalisable.

Selon les estimations d’OC Transpo, le gel des tarifs aurait permis d’éviter une hausse des prix pour les usagers et d’augmenter le nombre de déplacements en transport en commun. Ces tarifs supplémentaires auraient pu servir à améliorer le service, qui en a grandement besoin.

Un grand merci à ceux d’entre vous qui ont signé notre pétition conjointe avec la conseillère Troster pour augmenter le budget d’immobilisation pour le logement abordable à 30 millions de dollars pour 2024. Nous avons réussi, et le budget sera de 30 millions de dollars pour 2024! Je tiens à remercier les groupes communautaires d’avoir milité sans relâche en faveur d’une augmentation importante du budget. Ces campagnes ont créé le contexte politique dont nous avions besoin pour que l’augmentation proposée aboutisse cette année.

Certains d’entre vous nous ont envoyé un courriel pour nous demander d’où viendrait l’argent pour financer ce projet et s’il irait à de véritables logements abordables.

Tout d’abord, soyons clairs en ce qui concerne les logements réellement abordables. Le budget d’immobilisation pour le logement abordable est exclusivement réservé à la création de logements sans but lucratif (« hors marché »). Il s’agit de la forme la plus importante de logement abordable, car elle crée des logements en dehors du marché à perpétuité et élimine les profits de l’équation.

 

À l’origine, le budget proposé pour 2024 était de 22,8 millions de dollars (une hausse par rapport aux 15 millions de dollars prévus dans le plan financier à long terme), et nous avons plaidé pour qu’il soit porté à 30 millions de dollars (soit une augmentation de 6,2 millions de dollars) en utilisant des fonds qui avaient déjà été recueillis à cette fin l’année dernière, mais qui n’avaient pas été alloués en conséquence. L’impôt sur les logements vacants (ILV) a été créé avec la promesse que toutes les recettes seraient affectées au budget d’immobilisation pour le logement abordable. Les nouvelles recettes issues de l’ILV sont la raison pour laquelle le budget proposé était déjà supérieur à 15 millions de dollars; cependant, les 10 millions de dollars (environ) générés par l’ILV cette année (sa première année) n’avaient pas été alloués, et nous avons insisté pour qu’ils soient investis.

La lutte pour un investissement significatif dans le logement réellement abordable (sans but lucratif) a été longue pour notre bureau (et d’autres avant lui), et elle se poursuit. Avant que nous n’entrions en fonction, le budget d’immobilisation pour le logement abordable dans la Ville était de 0 dollar par an. Peu après notre entrée en fonction, nous avons travaillé avec des fournisseurs de services communautaires locaux, des activistes du logement et certains de nos collègues du Conseil pour augmenter les dépenses consacrées au logement abordable. Notre première victoire a été de faire passer ce montant de 0 dollar à 15 millions de dollars dans le budget 2019. Ce budget est ensuite devenu la norme, bien que stagnant, demeurant à 15 millions de dollars par année pendant plusieurs années, avant une légère augmentation l’année dernière à 16 millions de dollars (moins que l’inflation). Nous devons veiller à ce que ce budget continue de croître. Nous savons que l’offre du marché, bien qu’importante, ne contribuera pas à rendre le logement abordable, non sans des changements de politique de la part des ordres supérieurs du gouvernement, comme l’ont démontré des universitaires de renom d’Ottawa qui se sont penchés sur cette question dans le cadre de leurs recherches, et comme nous le soutenons depuis longtemps. C’est pourquoi l’investissement dans le logement hors marché reste primordial.

Il y avait d’autres éléments importants dans le budget pour le quartier Capitale, que vous pouvez trouver sur notre site Web [en anglais seulement]. 

Guide pour un vieillissement en bonne santé

Les résidents du Vieil Ottawa-Sud, du Vieil Ottawa-Est, du Glebe et de l’annexe du quartier Glebe, du parc Heron et du quartier Alta Vista ont contribué à l’élaboration du Guide to Health Aging in the Community (en anglais seulement, Guide pour un vieillissement en bonne santé dans la communauté). Le guide dresse la liste des problèmes existants et des occasions offertes de faire de nos quartiers des communautés accueillantes pour les personnes âgées. Grâce à ce guide, les résidents ont accès à des ressources et peuvent nous faire part de leurs commentaires. Il s’agit d’un outil formidable pour rendre la communauté plus agréable.

De nombreuses personnes ont contribué à la réalisation de ce guide, et nous vous remercions tous pour vos efforts. Je tiens également à remercier Carolyn Inch, qui a mobilisé un groupe croissant de collaborateurs au cours des deux dernières années, et dont le leadership et l’engagement ont joué un rôle essentiel dans la réalisation de ce guide.

Le guide est disponible sur le site Web du Vieil Ottawa-Sud (en anglais seulement).

Annulation de l’expansion provinciale des limites du secteur urbain

En septembre, 11 conseillers municipaux se sont joints à moi pour demander au vérificateur général et au commissaire à l’intégrité de l’Ontario d’examiner la décision coûteuse de la province d’étendre les limites du secteur urbain d’Ottawa. 

En outre, nous avons pu faire adopter par le Conseil une motion demandant au nouveau ministre des Affaires municipales et du Logement de procéder également à son propre examen.

Je suis heureux d’affirmer que nos efforts ont aidé à l’annulation de cette décision – une décision prise en secret sans consultation du public. L’étalement urbain est incroyablement coûteux pour notre Ville. C’est une bonne chose que nous ayons pris cette mesure pour le limiter.

Votre quartier Capitale

Photo par Roderick Young

Si vous souhaitez partager une photo, veuillez l’envoyer à [email protected] en indiquant en objet « Votre quartier Capitale ». Veuillez nous indiquer votre nom aux fins d’attribution ou nous préciser si vous voulez garder l’anonymat.

Enquête d'ACORN sur les éco-locataires à Ottawa

Veuillez répondre à ce sondage si vous êtes un locataire vivant à Ottawa ! Les renseignements recueillis dans le cadre de ce sondage aideront à orienter le travail d'ACORN Ottawa sur les droits des locataires, les rénovations, les changements climatiques et les maisons saines. En outre, un syndicat d'éco-locataires d'ACORN à Brookmill Gardens envoie une lettre ouverte à leur propriétaire pour demander des rénovations afin de remédier à la détérioration continue des logements et aux rénovations. Ajoutez votre nom en soutien ici.

Réponse en cas de froid extreme

La page Web Temps froid de SPO contient de l’information sur la prévention des blessures liées au froid, telles que les engelures, ainsi que sur les urgences médicales telles que l’hypothermie. Elle comprend des liens vers les ressources de notre communauté pour aider les gens à se procurer des vêtements d’hiver, des repas chauds et d’autres aliments, à obtenir une aide pour les frais de chauffage domestique, et à trouver un refuge d’urgence (y compris le transport vers le refuge). La page Web comporte également une carte interactive des endroits où se réchauffer, y compris les centres communautaires gérés par la Ville d’Ottawa. Il s’agit d’endroits que l’on retrouve dans l’ensemble de la ville où les gens sont invités à se rendre pour se réchauffer pendant la saison froide. Ils sont ouverts pendant les heures de bureau, tout au long de l’année, et l’accès est gratuit. Les emplacements figurant sur la carte sont validés en début de saison.

Compte tenu de commentaires récents, SPO a mis à jour la page Web Temps froid afin d’en faciliter la navigation.

Les résidents peuvent joindre la Navigation communautaire de l’Est ontarien en composant le 2- 1-1 pour obtenir de l’information sur les services et les emplacements des centres d’accueil, des centres de ressources et de santé communautaires, des banques alimentaires et des programmes alimentaires communautaires, et pour savoir où se procurer des vêtements d’hiver et de l’aide financière pour les services publics.

Les procédures à l’intention du personnel du 3-1-1 concernant le froid extrême sont régulièrement révisées par les experts en la matière de Santé publique Ottawa afin de garantir l’exactitude et la cohérence des messages du 3-1-1. En plus des procédures existantes, le personnel du 3-1-1 transmet aux résidents concernés des renseignements à jour qu’il obtient par l’entremise des avis aux médias et des messages d’intérêt public relatifs aux conditions météorologiques extrêmes.

Déneigement : état des lieux

Entre le 15 novembre et le 1er avril, la Ville peut émettre une interdiction hivernale de stationnement lors de mauvaises conditions météorologiques, notamment en cas de pluie verglaçante ou lorsqu’Environnement Canada prévoit 7 cm de neige ou plus dans la région. Sont aussi comprises toutes les fourchettes de prévisions dont le chiffre supérieur dépasse 7 cm (ex. : de 5 à 10 cm). Les interdictions hivernales de stationnement visent à faciliter les opérations de déneigement et restent en place jusqu’à ce que la Ville publie un avis de levée.

Les interdictions sont annoncées par avis spécial aux médias et sur le site ottawa.ca. 

Sauf lors d’événements météorologiques importants, l'équipe des Services des routes et du stationnement s'efforcera :

  • d’émettre les avis d'interdiction hivernale de stationnement avant 9 h dans le cas des interdictions de stationnement de nuit - les interdictions de stationnement de nuit seront en vigueur de 19 h à 7 h.
  • d’émettre les avis d'interdiction hivernale de stationnement avant 15 h 30 dans le cas des interdictions de stationnement de jour - les interdictions de stationnement de jour seront en vigueur de 10 h à 19 h.

Les propriétaires de véhicules sans permis résidentiel de stationnement garés sur la rue malgré l’interdiction recevront une contravention et pourraient voir leur véhicule remorqué.

Si vous détenez un permis de stationnement résidentiel, votre véhicule est exempté des interdictions hivernales. Toutefois, le fait de retirer votre véhicule de la rue aidera les équipes de la Ville à déneiger les routes plus rapidement.

La Ville d’Ottawa a ajouté 18 espaces de stationnement pour les résidents pendant l’interdiction hivernale, y compris le parc de stationnement de la bibliothèque Sunnyside. Je tiens à remercier notre voisine Laurie Wilson pour son intervention sur cette question.

Vehicles may remain parked at these sites for the duration of the ban and must be removed after the city announces that the ban has been lifted. Information on all parking options during a winter weather parking ban is available on Ottawa.ca/winterparking

Si vous avez connu des problèmes avec le déneigement, veuillez communiquer avec Service Ottawa par courriel à l’adresse [email protected], en appelant au 3-1-1, ou en visitant le site Web de la Ville à l’adresse ottawa.ca/fr/3-1-1.

Recrutement pour le Groupe de travail consultative sur le transport en commun

Le transport en commun vous passionne et vous aimeriez aider à améliorer le réseau de transport en commun d’Ottawa? Si c’est le cas, nous sollicitons votre participation!

OC Transpo recrute des membres pour un nouveau Groupe consultatif sur le transport en commun. Ce comité consultatif spécial offrira des occasions pour les résidents de conseiller bénévolement la direction d’OC Transpo sur une grande variété de sujets relatifs à l’exploitation du transport en commun, y compris Para Transpo, le service d’autobus conventionnel et l’O-Train. Les enjeux suivants pourraient être inclus :

  • façons d’améliorer le service pour les clients;
  • modifications prévues ou possibles sur la façon d’offrir nos services;
  • consultation sur les nouvelles technologies ou les innovations qui sont envisagées;
  • amélioration de la sécurité et de la sûreté du réseau de transport en commun;
  • amélioration de nos communications avec les clients et le grand public.

En plus de ces sujets, il se peut que l’on demande aux membres du groupe de participer à l’étude de questions ciblées et précises liées au transport en commun ou de fournir des conseils à leurs sujets.

Nous sommes à la recherche de membres représentant un large éventail d’expériences vécues et de points de vue. Notre objectif est d’avoir une représentation de clients de Para Transpo et que le groupe soit composé d’une majorité (la moitié du nombre total de membres, plus un) de personnes s’identifiant comme des femmes, des personnes non binaires, transgenres ou de genre non conforme. Nous invitons toutes les personnes intéressées à soumettre leur candidature.

Les candidatures seront examinées par la directrice générale des Services de transport en commun et les présidents de la Commission du transport en commun et du Sous-comité sur le train léger. Après la période de recrutement, les candidats retenus seront avisés et recevront d’autres détails.

Les réunions auront lieu généralement le soir et pourraient être tenues en personne et virtuellement. Le Groupe de travail se rencontrera au besoin, au moins trois ou quatre réunions étant prévues par année. Ces réunions seront présidées par des cadres supérieurs de la Direction générale des services de transport en commun.

Si vous souhaitez vous faire entendre sur l’avenir de nos services de transport en commun, veuillez remplir le formulaire de candidature d’ici 17 h le vendredi 22 décembre 2023. Vous pouvez envoyer vos questions à l’adresse [email protected].

 

 

Articles récents

Soyez le premier à laisser un commentaire

Partager cette page

Passer à l'action

Événements
Galerie de Photos
Nous joindre
Racisme Anti-Noir

Restez connecté•e avec nous

Adresse courriel :
Téléphone : 6135802487