Espace sur la rue Bank: parler aux entreprises

*Partagez votre point de vue avec les entreprises de la rue Bank en utilisant l'outil au bas de la page

Le plan 

Au courant des deux derniers mois, des centaines d’entre vous ont exprimé un besoin pour plus d’espace sur nos rues pour pratiquer la distanciation physique en marchant aux services essentiels ou en faisant de l’exercice pour votre santé physique et mentale. Nous avions développé un plan avec l’aide du personnel de la ville pour ouvrir de l’espace pour les résidents le long de la rue Bank grâce au succès des initiatives sur la promenade Reine Elizabeth et sur le pont du Canal sur la rue Bank. 

 

L’idée était d’ouvrir une des quatre voies de la rue Bank pour les piétons, soit la voie intérieure sur le côté ouest de la rue pour une section de trois blocs, afin d’offrir plus d’espace à ceux qui essaient d’accéder aux services essentiels qui y sont situés. Présentement les gens marchent dans la rue pour rester à l’écart des gens sur le trottoir et devant les magasins, malgré le fait que les gens conduisent beaucoup plus rapidement grâce à la réduction au trafic. L’initiative aurait touché 19 des 320 espaces ou plus de stationnement au Glebe, sans compter le stationnement au parc Lansdowne ou les autres rues du voisinage. 

Efforts de consultation  

Nous avons consulté nos voisins avec un sondage qui a été partagé avec notre liste d’envoi, ainsi que l’association communautaire. Plus de 350 résidents ont répondu, dont 80% sont d’accord avec ce plan. Nous avons aussi consulté les entreprises par téléphone, ainsi qu’une réunion Zoom publique et des discussions avec la ZAC. Quelques-uns sont d’accord, mais d’autres, comme par exemple la Zone d’amélioration des affaires du Glebe (ZAC), ne le sont pas. Ces derniers croient que le plan nuirait aux entreprises situées sur cette section à cause de la perte des espaces de stationnement directement devant les commerces, qu’il serait difficile d’effectuer la cueillette des commandes à emporter, et craignent que l’espace encouragerait le rassemblement. 

  

Nous avons abordé ces craintes immédiatement. À l’aide du personnel de la ville, nous avons planifié la cueillette des commandes à emporter sur les avenues First, Second et Third, et à quelques mètres, du côté opposé de la rue Bank. Nous avons aussi découvert, encore grâce au personnel de la ville, que le nouveau parc de stationnement directement derrière cette section entre les avenues Second et Third est en moyenne seulement 15% occupé durant la pandémie, donc il y a beaucoup d’espace. C’est déjà une période très difficile pour nos entreprises locales, et l’intention n’était surtout pas de causer plus de difficultés, financièrement ou autrement. Notre raisonnement était que ceci aiderait non seulement les résidents mais aussi nos entreprises locales en facilitant l’accès prudent à ces commerces pour nos voisins à pied. 

Le détour

Le jour même que le personnel de la ville se préparait à établir le plan, le maire a déposé une motion surprise au Conseil pour prévenir la mise en œuvre de notre plan, et tout autre plan semblable, sans l’appui de 100% des entreprises affectées par l’entremise d’une pétition. Le Conseiller Brockington a modifié la motion pour exiger l’appui de seulement les deux tiers des entreprises affectées, comme l’est exigé pour toute autre pétition de la Ville. 

  

Donc les entreprises affectées sur cette section de la rue Bank seront néanmoins ceux qui décideront si cette mesure d’intérêt général sera établie. Notre bureau avait décidé qu’il serait mieux de procéder après avoir consulté plusieurs parties prenantes : les entreprises, les voisins, les clients et les employés. Les entreprises n’ont pas entamé ce genre de consultation, mais ne devraient pas être exigés de le faire non plus. 

On continue

Il serait pratique pour ces entreprises d’avoir votre point de vue sur cette mesure puisqu’ils sont ceux qui feront la décision pour nous tous. Que vous soyez d’accord ou non avec notre plan initial, écrivez aux entreprises concernées pour leur parvenir votre opinion sur cette mesure d’intérêt général avant qu’ils décident : entrez vos coordonnées ci-dessous et un courriel adressé à ces entreprises ouvrira dans votre client de messagerie. Il s’agit d’ajouter votre opinion et d’envoyer! 

  

N’oubliez pas que nous essayons d’encourager une conversation respectueuse que nous croyons nécessaire à cause de l’évolution des circonstances. Nous voulons appuyer les petites entreprises, et continuons de le faire de différentes façons. Plusieurs offrent des services essentiels et nous voulons assurer que ceux qui feront ultimement cette décision reçoivent l’opinion du public. 

  • 1
  • 2
  • 3

Saisir votre code postal

Veuillez saisir votre code postal pour continuer.

Sauvegarde...

Vos informations

Sauvegarde...

Modifier vos remarques

When you press Envoyer vos remarques, your email client will open with your message; you'll then need to send the email yourself.

Connectez-vous avec nous

Adresse courriel : capitalward@ottawa.ca
Téléphone : 613-580-2424 ext. 17017