Bulletin de Quartier Capitale : Nouveaux parcs, mises à jour sur les travaux de construction et une décision sur Lansdowne 2.0

Le Conseil approuve les prochaines étapes de Lansdowne 2.0

La semaine dernière, le Conseil municipal a approuvé le plan d’affaires et financier, ainsi que 332,6 M$ en pouvoir d’endettement concernant le réaménagement du parc Lansdowne. Cela arrive moins de dix ans après que le dernier réaménagement de plusieurs millions de dollars de Lansdowne ait été achevé. Malheureusement, il a été approuvé sans consultation publique, malgré une directive explicite du Conseil en juillet 2021.

En dépit des assurances que l’accord se veut « sans incidence sur les recettes » pour la ville – signifiant qu’il ne coûtera rien aux contribuables – l’accord est basé, en partie, sur un plan financier appelé « financement par hausse de l’impôt foncier » ce qui nécessitera une dette soutenue par des recettes fiscales pour payer les améliorations et l’aménagement du parc. Vous pouvez regarder une vidéo explicative qui figure sur notre site Web.

Heureusement, nous avons pu apporter quelques améliorations au plan proposé à l’origine. Ensemble avec la conseillère McKenney, nous avons demandé au personnel d’adopter une stratégie de consultation publique couvrant l’ensemble du plan conceptuel, la demande de rezonage pour les gratte-ciels proposés et les améliorations au parc urbain et au domaine public. La stratégie comprendra également une explication exhaustive du modèle d’affaires proposé, notamment la vente du domaine public et des emprises aériennes.

Nous avons réussi à faire adopter une motion améliorant la planification du transport aux alentours du parc, notamment en demandant au personnel de planifier un service de navette à faible coût ou sans frais sur la rue Bank, d’étudier les exigences en matière de stationnement pour les aménagements résidentiels proposés, de concevoir des mesures d’atténuation afin d’améliorer le transport sur le site, et, plus important de travailler avec OSEG sur une Étude des répercussions sur la circulation, appuyée par consultation auprès de l’Association communautaire du Glebe, de la ZAC du Glebe et des associations communautaires des environs.

Nous avons pu également apporter des modifications au plan, en demandant au personnel d’explorer différentes volumétries et hauteurs pour les trois gratte-ciels proposés, d’envisager comment rendre accessible le toit vert du centre d’événements et nous avons appuyé une motion visant à assurer que tous les plans d’aménagement respectent le nouveau Plan officiel.

Ces progrès n’auraient pas été possibles sans l’aide des trois associations communautaires des environs – l’Association communautaire du Glebe, l’Association communautaire du Vieil Ottawa-Sud et l’Association communautaire du Vieil Ottawa-Est. Des représentants de chaque association ont consacré de nombreuses heures à défendre les améliorations apportées au plan.

De nombreux résidents sont également intervenus lors de réunions du comité, ont écrit aux membres du Conseil et ont rédigé des articles voisins de la page éditoriale et des lettres à la rédaction dans les journaux locaux. Deux mille deux cent cinquante personnes ont signé une pétition demandant au Conseil de solliciter l’avis du public avant d’en arriver à cette étape. Votre aide et votre appui pendant cette période sont grandement appréciés.

Pendant la période des élections municipales (octobre 2022), la Ville effectuera une consultation en ligne qui figurera sur le site Web Participons Ottawa.

Nous aurons besoin d’un groupe de personnes engagées afin de veiller à ce que l’hôtel de ville le fasse comme il faut.  Nous aurons une chance d’améliorer, d’accepter ou de refuser certains aspects du projet de réaménagement de Lansdowne. Le travail que nous ferons lors des prochains mois et de la prochaine année est incroyablement important.

Assemblée générale au sujet des ententes portant sur des avantages communautaires

Le conseiller Shawn Menard, de concert avec l’Association communautaire de Heron Park et le Ottawa Community Benefits Network, organise une assemblée générale au sujet des ententes portant sur des avantages communautaires.

Experts invités :

Rawlson King, conseiller de Rideau-Rockcliffe

Kumsa Baker, gestionnaire de campagnes pour le Toronto Community Benefits Network

Joignez-vous à nous pour découvrir :

  • En quoi consiste une entente portant sur des avantages communautaires?
  • Quels sont les avantages qui peuvent être atteints à partir d’une entente portant sur des avantages communautaires?
  • Une entente portant sur des avantages communautaires pour les Buttes de la Confédération : l’analyse et une vision
  • Une coalition pour défendre et établir une entente portant sur des avantages communautaires
  • Ce que vous pouvez faire

Confirmez votre présence sur notre site Web

Le point sur la passerelle piétonnière et cyclable de la vieille voie ferrée

La passerelle de la vieille voie ferrée enjambant la rivière Rideau qui a été convertie en passage de transport actif s’approche de la fin de son cycle de vie. Les questions qui se posent à nous sont les suivantes : est-ce que nous la réparons ou nous la remplaçons?, et comment pouvons-nous au mieux préserver le caractère patrimonial de la passerelle?

Les nouvelles concernant ce projet ont surpris de nombreuses personnes dans la communauté, ainsi que dans notre bureau, et l’on s’est inquiété quant à la hâte de démolir et remplacer la passerelle.

Nous avons été à même de nous réunir avec le personnel municipal, des communautés locales et d’autres conseillers concernés afin de veiller à ce que peu importe les décisions prises pour ce passage, aucune mesure ne soit prise sans une consultation appropriée – et un examen – des nombreux résidents qui comptent sur cette passerelle.

Un certain nombre d’étapes dans ce processus doivent être suivies avant que toute décision soit définitive, et le personnel a convenu de former un groupe de travail avec des représentants communautaires dès le début de ce projet.

Des évaluations environnementales et autres seront effectuées en 2022 et 2023. Pendant cette période, il y aura aussi des consultations publiques. La conception détaillée sera élaborée en 2023 et 2024, avec des travaux prévus pour commencer en 2025 et s’achever en 2026.

Il y a beaucoup de travail à faire, et nous continuerons de travailler avec les communautés locales tout au long de ce projet.

Vous pouvez télécharger la présentation du personnel municipal à partir de notre site Web.

Consultation sur le Centre communautaire du Vieil Ottawa Est et le parc Forecourt

La Ville a récemment effectué une consultation en ligne au sujet des plans pour le parc Forecourt et un nouveau Centre communautaire du Vieil Ottawa-Est (OOECC) dans l’aménagement de Greystone.  Pour les personnes intéressées, les plans peuvent être téléchargés à partir de notre site Web.

La page Web du Centre communautaire du Vieil Ottawa-Est et parc Forecourt sur Participons Ottawa a été mise à jour et comprend le formulaire des commentaires après la consultation par Zoom. Si vous avez d’autres questions ou commentaires sur la conception proposée pour le nouveau Centre communautaire du Vieil Ottawa-Est, sa voie d’accès pour les pompiers ou le parc Forecourt, vous pouvez les soumettre au moyen du site Web.

Modifications des limites de vitesse

La semaine dernière, nous avons présenté un rapport au Comité des transports afin de mettre en place de nouvelles zones résidentielles de limites de vitesse dans les secteurs du lac Dow, du parc Heron et de Brookfield Gardens. Mercredi, ces zones de limites de vitesse ont été approuvées lors de la réunion du Conseil municipal. Les zones de limites de vitesse seront abaissées à 30 km/h dans toutes les rues résidentielles de ces quartiers.

Maintenant que ces zones ont été approuvées, le personnel commencera à changer tous les panneaux de limite de vitesse. Cela n’arrivera pas immédiatement, tout particulièrement parce que les équipes sont encore aux prises des conséquences de la tempête, mais nous devrions voir ces changements effectués au cours des prochains mois.

Avec les travaux routiers à venir sur la ruelle Frobisher et la place du Lycée, la limite de vitesse sur ces rues sera également réduite à 30 km/h. Ceci est conforme à une politique de la Ville que nous avons aidé à mettre en œuvre pendant le présent mandat du Conseil.

Grâce à ces changements, tous les secteurs résidentiels du quartier Capitale seront dotés d’une limite de vitesse fixée à 30 km/h, laquelle a fait ses preuves pour accroître la sécurité et réduire les collisions. Nous avons déjà constaté des réductions des vitesses de circulation grâce à ces limites de vitesse abaissées.

Avec ces changements et d’autres mesures de modération de la circulation que nous mettons en place, nous voyons les vitesses baisser et la sécurité s’améliorer.

Étude sur le transport actif et le transport en commun de la rue Bank

En décembre dernier, nous avons demandé au personnel de définir une portée pour un projet d’étude du transport en commun et du transport actif le long de la rue Bank dans le quartier Glebe, notamment en envisageant un projet pilote. Cette étude servira de complément au nouveau plan secondaire adopté pour la rue Bank.

Le transport sur la rue Bank a été pendant de nombreuses années un problème pour notre communauté, et nous avons besoin de mettre en œuvre des améliorations afin de veiller à ce que la rue Bank réponde aux besoins de la communauté, des entreprises le long de la rue Bank et de Lansdowne.

Lors de la réunion du Comité des transports du 30 mai, le personnel du transport a présenté un rapport qui définissait une portée pour le projet et a demandé au personnel municipal d’inclure ce projet dans le budget de 2023. Nous sommes très heureux de dire que le rapport a été approuvé par le Comité et a ensuite été approuvé cette semaine par le Conseil municipal.

La plus grande partie du travail qui sera fait sur ce projet consistera en consultations publiques. Nous travaillerons en étroite collaboration avec le personnel municipal, l’Association communautaire du Glebe et la ZAC du Glebe pendant ce processus pour nous assurer d’obtenir les bons modes de transport sur la rue Bank.

Vous pouvez télécharger le rapport du personnel à partir de notre site Web.

Motions concernant l’Hôpital Civic

Lors de la réunion de mai également, le Comité des transports a approuvé l’énoncé des travaux de l’étude d’évaluation environnementale pour la connexion de l’Hôpital Civic d’Ottawa à la station Lac Dow du TLR. Cette mesure est importante. Le plan pour le nouvel Hôpital Civic a été approuvé sans une étude des transports.

En raison de l’effet que le nouvel hôpital aura sur les résidents des communautés locales, ainsi que sur ceux de l’ensemble de la ville, nous avons été à même de faire adopter une motion pour inclure les associations communautaires locales et d’autres groupes communautaires à titre de participants dans le groupe de consultation publique et dans des réunions individuelles d’intervenants.

Les points de vue des résidents aideront la ville à prendre les meilleures décisions possibles au sujet du transport en commun et des transports vers le nouvel hôpital.

Nouveaux bancs

Dans le cadre du Plan relatif aux personnes âgées de 2022, la Ville installera 15 à 20 nouveaux bancs partout dans la ville. Il s’agit là d’un programme très populaire puisqu’il y a un besoin distinctif d’endroits supplémentaires où s’asseoir partout dans nos quartiers. Ces bancs aideront à rendre nos quartiers plus accessibles et plus confortables pour tous les résidents.

Les emplacements pour ces bancs sont en voie d’être finalisés par le personnel, et quatre endroits sont étudiés dans le quartier Capitale : avenue Bronson à la hauteur du boulevard Madawaska, rue Bank à la hauteur de la promenade Echo, rue Main entre les avenues des Oblats et Springhurst, et promenade Riverside entre le couloir ferroviaire et le chemin Smyth.

Nous fournirons une mise à jour lorsqu’une décision définitive aura été prise.

Quelques progrès sur le financement des changements climatiques – mais il faudrait en faire bien plus

Lors de la réunion du 7 juin du Comité des finances et du développement économique, nous avons vu des progrès sur deux éléments liés au financement des changements climatiques que nous avions soulevés à l’automne 2020. Le premier élément fait partie d’une motion que nous avons fait adopter recommandant que le prochain Plan financier à long terme examine de meilleures stratégies de financement pour des projets Évolution énergétique qui généreraient des recettes ou des économies pour la ville.  À l’automne 2021, nous avons fait adopter une autre motion demandant au personnel d’allouer 1 million de dollars en financement ponctuel par l’entremise de l’examen annuel de clôture des immobilisations, s’il advenait que la cheffe des finances / trésorière détermine qu’il y avait suffisamment de fonds. En date du 7 juin, le personnel a identifié la source de financement devenue disponible, grâce à la clôture de projets d’immobilisations, qui pourrait aller au financement du Plan directeur sur les changements climatiques afin de catalyser les réductions d’émissions, de soutenir les travaux continus d’adaptation au climat et d’obtenir du financement fédéral.

Le second élément touche au désinvestissement de la ville dans les combustibles fossiles. Une motion que nous avons fait adopter en 2020 demandait au personnel d’envisager le désinvestissement de fonds dans le 200 M$ du fonds de dotation provenant de la vente d’Hydro Ottawa. De manière à avoir le pouvoir de prendre des décisions indépendantes sur les investissements, la Ville a maintenu qu’ils avaient besoin de pouvoirs selon la Règle de l’investisseur prudent. Au nom des avantages de l’adoption d’un régime de l’investisseur prudent figurent une augmentation des rendements ajustés au risque, une expertise supplémentaire en matière d’investissement grâce à une commission municipale des placements spécialisée, une diversification du portefeuille pour une meilleure gestion du risque, une expertise en matière d’environnement, de société et de gouvernance (ESG) et des économies de coûts. Ce rapport recommande au Conseil d’instaurer un règlement en vue d’adopter la Règle de l’investisseur prudent afin d’être contrôlé et géré par une Commission municipale des placements avec un chef des placements externe agissant à titre de mandataire pour la Commission.

Les décisions seront présentées au Conseil le 22 juin et elles représentent des étapes rehaussées, mais concrètes en vue d’atteindre nos engagements en matière de changements climatiques.

Défilés aériens avant le match du Rouge et Noir et lors de la fête du Canada

Il y aura plusieurs survols de l’Aviation royale canadienne au-dessus du centre d’Ottawa au cours des prochaines semaines.

Le vendredi 17 juin, un défilé aérien aura lieu aux environs de 19 h 30 pour le match d’ouverture à domicile du Rouge et Noir au parc Lansdowne.

Pour la fête du Canada, il y aura deux survols des Snowbirds de l’Aviation royale canadienne. Le premier survol aura lieu entre 11 h 45 et 12 h 30 et le second entre 15 h 30 et 16 h.

Modifications aux activités de plantation d’arbres printanières

En ce qui concerne les Services des forêts et d’entretien des parcs, les activités de plantation d’arbres ont été interrompues temporairement, car les équipes concentrent leurs efforts sur le nettoyage après la tempête. La plantation d’arbres printanière a habituellement lieu entre le 1er mai et le 30 juin.

Malheureusement, cela signifie que les 27 arbres qui devaient être plantés au parc Central ce printemps ne le seront pas… mais ne vous inquiétez pas, ils seront plantés à l’automne.

Information sur la spongieuse

Saviez-vous? La spongieuse peut dévorer plus de 300 espèces végétales et peut défolier un arbre entier ! Les arbres généralement peuvent faire une deuxième poussée de feuilles plus tard dans l'été. Vous pouvez aider en arrosant vos arbres pendant les périodes de temps sec. Détails : https://bit.ly/3uwdEzj

Le Comité prend des mesures pour améliorer la responsabilisation des propriétaires de biens vacants

Le Comité des services communautaires et de protection a approuvé un nouveau règlement obligeant les propriétaires à gérer leurs terres et leurs bâtiments vacants par l'entremise d'un nouveau système de permis.

Le Règlement sur les biens vacants exigera des propriétaires de biens inoccupés pendant 120 jours consécutifs qu'ils obtiennent un permis et qu'ils suivent les règlements pour identifier, gérer et visiter leurs sites. La Ville pourra alors mieux atténuer les problèmes courants liés aux biens vacants, notamment l'entretien inadéquat, les ordures, les graffitis, le vandalisme et l'accès non autorisé. Cela permettra également de prévenir la démolition par négligence, car la Ville sera en mesure d'identifier les problèmes liés aux bâtiments vacants avant qu'ils ne soient endommagés au point d'être irréparables.

Les permis annuels coûteront un peu plus de 1 700 $, et les frais financeront les deux nouveaux postes à temps plein nécessaires pour gérer et appliquer le règlement. Des exemptions seront incluses pour les voyageurs hivernants, les travailleurs itinérants et les propriétés de vacances. La Ville renoncera aux droits du permis pour deux ans pour des raisons humanitaires, par exemple si un propriétaire est dans un centre de soins ou si un bien est vacant en raison d'un événement catastrophique.

Séance d’information sur l’examen et le remplacement du Règlement visant les terrains réservés à la création de parcs

Nous vous convions à la séance d’information en ligne sur l’examen et le remplacement du Règlement visant les terrains réservés à la création de parcs dans le cadre de laquelle l’équipe de projet présentera les recommandations formulées par le personnel concernant le nouveau Règlement visant les terrains réservés à la création de parcs.

Les recommandations du personnel qui seront partagées à l’occasion de cette séance seront également présentées au Comité de l’urbanisme le 23 juin et au Comité de l’agriculture et des affaires rurales le 30 juin.  

Renseignements sur l’inscription :

Date : le jeudi 16 juin

Heure : de 18 h 30 à 20 h

Format : webinaire Zoom offert en anglais avec traduction simultanée

Inscrivez-vous en cliquant sur ce lien : ottawa-ca.zoom.us/webinar/register/WN_iKNZac6QSLW3F6ooA84tgA

Cette séance d’information se déroulera sous la forme d’un webinaire et fournira un aperçu des éléments suivants :

  • la raison d’être du projet;
  • la portée du projet;
  • les commentaires fournis par les intervenants concernés;
  • les recommandations du personnel;
  • la façon dont vous pouvez participer à la réunion du comité.

Le personnel présentera les recommandations et les participants pourront soumettre leurs questions aux membres de l’équipe de projet.

Fin de la collecte spéciale des débris d'arbres en bordure de rue le vendredi 24 juin

La Ville avise les résidents de placer en bordure de rue les débris organiques laissés par la tempête pour une collecte spéciale avant le vendredi 24 juin.

Avant vendredi prochain, les résidents qui ont encore des débris d'arbres et d'autres débris organiques sur leur propriété devraient profiter de cette collecte spéciale, en veillant à ce que les débris soient placés près du trottoir, mais à l'écart de la chaussée, des trottoirs ou des bornes d'incendie. On encourage les résidents à regrouper, dans la mesure du possible, les déchets organiques provenant d'arbres tombés ou endommagés pour faciliter la collecte.

La Ville demande aux résidents d'être patients; des équipes dédiées passent plusieurs fois pour enlever ces débris.

La collecte hebdomadaire des déchets de feuilles et de déchets de jardin continue. C'est une bonne option pour éliminer les plus petits débris d'arbres et les broussailles. Après le 24 juin, les broussailles, branches ou autres résidus d'arbres restants devront être coupés, regroupés ou mis dans des sacs pour la collecte hebdomadaire des feuilles et déchets de jardin :

  • Les branches peuvent être regroupées et attachées avec de la ficelle ou un autre matériel organique.
  • Chaque branche doit mesurer moins de 10 centimètres (4 pouces) de diamètre.
  • Les fagots doivent mesurer moins de 1,2 mètre (4 pieds) de longueur et 60 centimètres (2 pieds) de largeur.
  • Les brindilles et les broussailles peuvent être déposées dans un sac de papier pour les feuilles et les déchets de jardin.

La Ville continuera d’accepter gratuitement les gros débris organiques laissés par la tempête à la décharge contrôlée du chemin Trail, située au 4475, chemin Trail, jusqu’au 25 juin. L'adresse et les heures d'ouverture se trouvent sur ottawa.ca.

Arbres privés endommagés ou tombés sur une propriété résidentielle

La Ville enlève les arbres lui appartenant qui tombent sur des propriétés résidentielles. Cependant, les arbres privés sur les propriétés résidentielles sont la responsabilité du propriétaire.

Le propriétaire peut vérifier auprès de sa compagnie d'assurance ou de son courtier si sa couverture couvre les coûts d'une entreprise d'enlèvement d'arbres.

Pour les résidents vulnérables, comme les aînés ou les personnes handicapées, la Bourse du Samaritain, un organisme sans but lucratif ayant établi un partenariat avec la Ville d’Ottawa, offre de l’aide au nettoyage. Ils peuvent aider ces résidents à couper les débris d'arbre et de broussailles et les placer en bordure de rue pour la collecte spéciale de la Ville avant le 24 juin. Le numéro de téléphone de la Bourse du Samaritain est le 1-844-547-2663. 

Soyez le premier à laisser un commentaire

Partager cette page

Passer à l'action

Galerie de Photos
Événements
Racisme Anti-Noir
Nous joindre

Restez connecté•e avec nous

Adresse courriel :